Le point de rencontre entre la spiritualité et la science

Depuis la naissance de la société humaine, il y a eu un conflit et des débats permanents entre la science et la foi. La science est un ensemble de connaissances systématisées qui vise à trouver des explications à divers phénomènes. D’autre part, la spiritualité est un terme abstrait et indéfini qui a sa signification unique basée sur la perception d’un individu ou d’un groupe. Pour certains, il s’agit d’aller à l’église le dimanche et de donner des dîmes et des offrandes ; pour d’autres, il s’agit d’entrer en contact avec son sentiment intérieur de paix par la réflexion, grâce à l’intervention d’un être divin suprême. Tous deux sont orientés vers la découverte des différentes vérités de la vie – le premier cherche à comprendre ce qui se passe et évolue dans le monde tangible tandis que le second vise à discerner la réalité de la nature de la conscience.

Si l’on examine attentivement le point de départ de ces deux interrogations, il est très évident qu’elles ont pour origine la soif de connaissance qui est innée dans la nature humaine en tant qu’êtres rationnels. Il y a toujours ce désir ardent de découvrir la raison pour laquelle les choses se produisent autour de nous. La science et la spiritualité partagent toutes deux de nombreuses caractéristiques. Les enquêtes scientifiques recherchent les raisons objectives de la façon dont les choses ont été faites par le biais d’observations empiriques. Elle maintient toujours la croyance qu’il y a une explication pour un certain événement – qu’il y a plus que ce qui est visible. Contrairement à cela, la spiritualité vise à déchiffrer une réalité et un sens plus profonds en nous – qui sommes-nous, pourquoi sommes-nous ici sur terre, quelle est la raison de notre existence. Elle traite de notre connexion avec un être suprême qui guide nos modes de vie. Cette discipline a permis à la religion d’étendre son influence à travers le monde. Elle leur a servi d’outil puissant pour transmettre la vérité qu’ils ont vécue et ressentie.

Dans un monde divisé par des disputes et des conflits à tous les niveaux, du spirituel et de l’intellectuel au physique, les individus qui sont à la recherche de la création de la paix et de l’harmonie se sont souvent tournés vers la tâche de poursuivre la solidarité entre la science et la spiritualité. De nombreuses personnes ont tenté de réconcilier les idées des deux influences connues sous le nom de « New Age Mentality », mais les limites de la fusion de ces concepts sont encore inconnues. Y aura-t-il un jour une chance de réconcilier les croyances de ces deux pôles antagonistes ?

En fait, les activités scientifiques et spirituelles se complètent à bien des égards. Toute opposition entre les deux est le produit d’idéologies et de stéréotypes fermés. La religion ouvre une voie pour comprendre ce qui est incalculable par les moyens humains ; la science trouve des moyens pour expliquer ce qui est fini dans ce monde. Ces deux quêtes maintiennent l’équilibre du savoir – en cherchant des justifications à ce que nous vivons dans la vie pour mieux le comprendre.

Notre existence ne sera pas complète sans que ces deux forces agissent sur notre réalité. Certains sceptiques n’admettront jamais qu’il y a un moment où la science rencontrera la spiritualité, mais dès le début, ils ont déjà partagé un trait commun entre eux. L’un est inadéquat sans l’autre. Les scientifiques et l’homme religieux doivent être conscients des limites de leurs capacités. Ils doivent avoir un esprit ouvert pour comprendre la réalité dans sa véritable essence.

Plan du site